Photo : Cabaret Le Lion d'Or Photo : Cabaret Le Lion d'Or

Notre Histoire

Solidement installé en marge des circuits habituels, Au Petit Extra possède une identité qui lui est propre. Depuis maintenant 30 ans, le sympathique bistro, attenant au Cabaret du Lion d’Or se définit par son rythme urbain et sa cuisine française – classique et abordable – qui lui ont depuis longtemps gagné la faveur d’une clientèle éclectique. On y côtoie aussi bien des artistes que des gens d’affaires, tous également attirés par la personnalité de l’endroit, à mi-chemin entre chic assumé et bon vivant. S’éloignant des tendances répétées à l’excès, le chef Marc-Olivier Eloy marque un retour à l’essence de la cuisine bistro, à des plats plus légers et plus finement travaillés.

« La tradition française propose ici ses formidables acquis, tout en évoluant au gré des inspirations du moment. Chaque repas y est extra! « 

Texte de Paul Gilbert, tiré du livre CONFESSIONS DE CHEFS: LEURS MEILLEURES ADRESSES, Éditions La Presse

 

1985

La naissance du Petit Extra

L’aventure du Petit Extra débute en 1985 lorsque Jean Filippi et Pierre Charron, deux anciens serveurs du Faubourg Saint-Denis, font l’acquisition des Deux Cousines, un petit bistrot du quartier Centre-Sud n’ouvrant que le midi. S’installer à l’extérieur du circuit de la restauration traditionnelle représente un défi de taille. Mais la formule proposée, qui se distingue par un accueil chaleureux, un service attentionné et une cuisine de qualité aussi généreuse qu’inventive, contribue rapidement à assurer la popularité du resto.

imgHistoireSep

1987

Les grands travaux

En 1987, le Petit Extra se porte acquéreur des lieux où il loge. Ce faisant, il devient ainsi propriétaire de l’ancien Hôtel Papineau et du Lion d’Or, un mythique cabaret rescapé des années 30.

imgHistoireTravaux

19 20

imgHistoireSep

1990

Rénovation du Lion d’or

Dès 1990, des travaux de restauration sont initiés pour redonner au Lion d’Or le lustre des années folles. Jérôme Fèvre-Burdy, chargé de la programmation du cabaret, en fait vite un tremplin incontournable pour les artistes de la relève.

Ce lieu qui compte, selon le journal la Presse, parmi les plus belles salles art déco de Montréal, sert également de salle de réception pour les mariages, les fêtes, les cocktails, les lancements ou évènements corporatifs et caritatifs. La cuisine est alors assurée par le Petit Extra.

imgHistoireCabaret

imgHistoireSep

1999

Création du salon privé le Lionceau

Avec le temps, Le Lion d’Or s’est doté d’un salon privé : Le Lionceau. Il s’agit d’un salon à la fois chic et décontracté qu’on peut louer pour toutes sortes d’occasions.

34 35